RN147 - rencontres avec la DREAL et la Préfecture


Compte-rendu des rencontres du lundi 29 avril avec la DREAL et la Préfecture.

1 - La DREAL
Lundi 29/04 à 11h, les représentants d'ACIDDE, et de SAVIGNY Vent Debout ont présenté aux responsables de la DREAL, leur position en faveur d'un scénario Sud complété par l' aménagement de moyens de déplacements doux (voir scénario 7 d'Alternatif 147).

Le scénario Sud est le seul qui permet d'alléger suffisamment le trafic dans Mignaloux (7000 v/j en 2035) pour pouvoir faire de l'actuelle RN147 un boulevard urbain dédié aux déplacements doux.
Le scénario Sud peut et doit être amélioré par une desserte "transports en commun" depuis Fleuré et Chauvigny. Un nouveau cadencement doit être proposé sur ces lignes "trains" du côté Limoges et Chauvigny.
Depuis Jardres, l'actuelle voie ferrée, remise partiellement en état par Grand-Poitiers, doit être utilisée pour le transport de voyageurs.
La gare multimodale (dans les papiers de Poitiers depuis plus de 20 ans) doit être accessible via la déviation Sud.
Depuis cette gare multimodale, ACIDDE propose que des navettes (bus ou tram) désservent le CHU, le Campus ainsi que le parcobus Champlain.

Sur la RD951,  afin de désengorger le rond point du Breuil l'Abbesse, ACIDDE propose que les véhicules venant du Nord puissent entrer directement sur l'Avenue du Recteur Pineau.
ACIDDE demande qu'une ligne de bus puisse entrer directement depuis la RD951 vers cette même avenue (bus inférieur à 3,30m).
ACIDDE demande qu'il y ait un seul abonnement pour Vitalis et Lignes en Vienne.
M. Landais (DREAL) a bien entendu nos propositions. Il a affirmé que les propositions "scénario 7", les "petits" aménagements et améliorations seraient pris en compte. Il a déclaré que le dépouillement de la concertation continuait.
Il semble qu'avant de faire un choix, une analyse/présentation/bilan sera faite, vers le début juillet,.... avec pédagogie(?) pour nous faire comprendre ce que nous n'avons pas compris !!!
La préfecture attirera l'attention des collectivités concernées par le projet … Un choix sera fait, mais cela devrait nous pousser aux élections municipales … Il y a toutefois une volonté affirmée de ne pas enterrer ce projet…
Concernant l'autoroute le bilan de l'étude de faisabilité devrait parvenir début juillet, mais le retard s'accumule déjà.

2 - La Préfecture
Lundi 29/04 à 14h, 6 représentants d'ACIDDE, et de Savigny Vent Debout, (habitant Sèvres, Mignaloux Nord, Breuil Mingot, Savigny),  accompagnés de M. Savatier, député de la 1ère circonscription de Poitiers et d'un représentant de la municipalité de Sèvres-Anxaumont, ont remis en main propre à la préfecture 2250 pétitions papiers (1724 ACIDDE le reste Savigny Vent Debout) ainsi que 556 pétitions Internet réaffirmant leur opposition aux propositions de tracés Nord Long (scénarios 3 et 4).
M. Jacques Savatier a mis en exergue l'incohérence de ces scénarios dans le contexte actuel des politiques sur l'artificialisation des terres, sur la protection du sous-sol (donc des nappes phréatiques), sur la réduction des dépenses publiques. En aucun cas les scénarios 3 et 4 ne répondent à une politique innovante en matière de déplacement et d'aménagement du territoire.

Mardi 19 février 2019 - Décision du conseil municipal


Bonjour, 

Mardi 19 février 2019, par 10 voix contre 3, le conseil municipal de Savigny l'Evescault s'est prononcé contre la poursuite du projet éolien du puits Gergil.

Il n'y aura donc pas d'éolienne à Savigny !!!

L'Association reste toutefois vigilante et vous tiendra informés d'un autre dossier brûlant:

celui de la déviation de Mignaloux Beauvoir.

Nous vous remercions du soutien que vous nous apportez.

Cordialement

Information du 23 janvier


Bonjour,
L'association avait  invité le Maire et le conseil municipal de Savigny à sa réunion du 23 janvier. M. le Maire a répondu favorablement à cette invitation.
Au cours des 45 mn qu'il nous a consacré, M. le maire a rappelé la genèse du dossier éolien et nous avons échangé sur des points jugés sensibles.
M. le Maire a notamment réaffirmé que:
            -  le conseil municipal prendra sa décision mi février.
            -  si le conseil se prononce contre le projet, Sergies et Epuron clôtureront le dossier.
Il n'a pas évoqué un éventuel recours à une "consultation citoyenne" (ce recours "si besoin" est évoqué en page 5 du bulletin municipal).
Pour son information et celle de ses conseillers, nous lui avons remis une synthèse des commentaires et avis recueillis lors de la journée d'information du 8 décembre, ainsi que quelques éléments chiffrés sur l'association.
Dès que nous connaitrons la date à laquelle se déroulera la délibération du conseil municipal, nous ne manquerons pas de vous la communiquer.
                                                                                              Cordialement
                                                                                              Laurent BLOT